*** Pour ensemble créer ce nouveau couple de l'ère du verseau ***

Comment deux libertés peuvent-elles se fondrent l'une dans l'autre dans un fusionnel conscient? C'est quelque chose d'assez nouveau comme pensée et comme formulation. Je propose de retrouver un fusionnel conscient, un fusionnel de deuxième naissance quand on a fait un tour de spirale, quitté ses archaïsmes et marié au moins à cinquante pour cent le masculin et le féminin en soi. Ce nouveau fusionnel naît sur le plan amoureux par la rencontre de deux libertés qui n'ont plus peur de se perdre dans l'autre et qui osent davantage l'unité, la dimension mystique, la communion.

Evoluer ce n'est pas passer du matériel à l'immatériel. Ce n'est pas une désincarnation. J'ai souvent eu l'impression en allant voir des maîtres spirituels, que d' aller du plus lourd au plus léger, du plus dense au plus immatériel était le sens de la vie et de la conscience. En tant que femme je ne ressens pas cela. La spiritualité demande aujourd'hui quelque chose de plus féminin, que le "oui" à la vie s'épanouisse, s'incarne et épouse le mouvement vivant.

La fusion n'est menaçante que parce qu'elle peut nous enfermer. Le moment de fusion, que ce soit sur le plan des corps où sur le plan des âmes, est quelque chose de merveilleux. Nous le cherchons tous. La confiance que l'on peut trouver en soi permet de se lâcher davantage et, lorsque les personnes partagent un niveau vibratoire plus élevé elles vivent des états modifiés de conscience aussi bien dans l'amour physique que dans la rencontre plus immatérielle.

Une forme de communion devient possible. Nous n'évoluons pas pour partir seul sur la montagne, mais sans l'évolution, l'amour reste une espérance qui ne s'incarne pas. Je peux aller voir une cascade et rester extérieure à elle. Je peux l'intérioriser et devenir la cascade. Il y a une façon d'être au monde qui nous rend plus communiant. Sur le plan des hommes et des femmes, la rencontre devient celle de deux présences en voie d'ouverture l'une à l'autre. Beaucoup de personnes sont ensembles mais extérieures l'une à l'autre.

Il ne se produit pas l'alchimie qui ressource et l'amour reste une soif jamais étanchée. Un couple éclairé a un très grand désir de se rencontrer. Mais entre ce désir et la réalisation le mental s'interpose. Mais le mental vient bien de la nécessité de dire "non" à l'englobement maternel? Bien sûr!

Je sors d'un séminaire sur le conflit. Le conflit a commencé pour chacun d'entre nous par le "non" à l'englobement maternel. Certaines personnes sont depuis longtemps adultes par l'âge mais n'ont pas encore dit ce "non" et leur vie pèse terriblement, ce sont des éternelles petites filles ou des éternels petits garçons. Après le "non" à l'englobement maternel, vient le "non" à la domination de l'autre puis le "non" à l'entretien des conflits à l'intérieur de soi.

Les éternels révoltés ont donné de grands artistes, mais c'est invivable sur le plan personnel et ce blocage dans la révolte se paye au prix de beaucoup de souffrances. Ce n'est pas un "non" à l'ombre, mais un "oui" car il va falloir oser se mettre en cause, oser reconnaître que "ce qui m'énerve le plus chez l'autre, c'est d'abord ce qui m'énerve le plus chez moi", oser se mettre en face de ses propres limites et de ses zones d'intolérance et puis, à partir de là, entrer dans le démembrement, le doute, le questionnement.

La conscience, en se creusant, a tendance à intérioriser l'ombre. Le voyage dans l'inconscient peut être une source d'affaiblissement, de dépression et de tourments. Tous les tourmentés romantiques faisaient le va-et-vient entre la révolte et l'intériorisation. Dans l'identité masculine, un homme évolué qui ose passer par la féminité d'être, peut aussi affronter les enfers de son inconscient représentés par le démembrement d'Osiris.

Le trajet de la femme dans la quête d'identité passe par la mise en route de l'actif, le rassemblement des morceaux et l'érection d'un nouveau pénis qui est aussi le sien. Quel est le remède pour ne pas se faire trop capter par la dépression? Dans les cabinets des psychothérapeutes on peut voir des hommes dépressifs qui abordent leur vulnérabilité en termes d'affaiblissement et de mal-être. Le changement de l'identité masculine n'en est qu'aux premiers balbutiements. Que va-t-il se passer? Ce ne seront pas seulement les femmes qui devront accompagner les hommes comme Isis accompagnait Osiris.

C'est tout le féminin de l'être des hommes qui devra aussi être présent à ce passage. Ce qui laisse entrevoir une solidarité toute nouvelle entre les hommes. On peut espérer que les docteurs de l'âme sauront être compatissants vis-à-vis de leurs congénères masculins car ils auront, eux aussi, traversé ce stade. Cette question arrive aujourd'hui dans une civilisation qui n'est pas du tout portée à l'accueillir. La défaillance n'est pas bien considérée. Mais les tabous se lèvent. Les chemins de liberté continuent à apparaître même si les chemins de régression ressurgissent aussi.

Ma réponse est oui. Et tout commence pour un adulte par l'assainissement de ses bases parentales. Je suis très pragmatique: L'adulte doit décrypter quels ont été ses traumatismes, oser se les avouer et ne pas magnifier ses parents dans cette sorte de pensée magique qui voudrait qu'il ait eu les meilleurs parents du monde et qu'il ne faille jamais les accuser. Il faut oser la lucidité sur son enfance et presque la haine vis-à-vis de ses parents si c'est un moment nécessaire.

Mais assez rapidement nous pouvons opérer le retournement et nous apercevoir aussi que quoiqu'ils aient fait, nous pouvons accepter nos parents comme ils sont et non pas nous croire tout puissant pour les changer ou leur faire expier ce qui éventuellement a été douloureux pour nous. S'il y a encore des comportements réactionnels, nous pouvons chercher la bonne distance, filtrer les contacts, etc. Mais quoiqu'il en soit, plus je vais pouvoir les accepter, plus je vais pouvoir grandir.

Ils sont mon terreau d'origine et je ne peux pas refuser ma terre natale. C'est celle de ma confiance.

Rencontres spirituelles - Art et Lumière

Je vois des personnes qui restent clivées dans une rancune tenace. Elles se font énormément de mal. Il me paraît essentiel de les aider à lâcher leur os de rancune. Cette seconde naissance constitue le piédestal pour pouvoir progresser et grandir. J'ai vu des "arrêts sur image" de personnes qui ont creusé en psychothérapie et ne sont jamais parvenues à sortir de leur rancune. Au-delà d'un désir de soi c'est un désir du Soi. Cette magnifique formulation représente l'essence du tantrisme.

C'est un désir d'être. Comment, dans ma vie, vais-je parvenir à coïncider à nouveau? Avec l'univers, avec l'existence. A la fois j'existe, à la fois toute ma vie je vais tenter de coïncider davantage avec l'existence. Il y a des moments exceptionnels où ça se passe. Quand on a vécu une fois dans sa vie ce sentiment d'unité, on n'a pas de doute. On peut l'avoir eu très tôt dans son enfance, le retrouver par éclairs brefs au cours de sa vie et le stabiliser toujours davantage en soi.

Cette expérience peut laisser comme une nostalgie - ce qui n'est pas très facile pour certains êtres qui ont alors des difficultés à s'incarner. Ensuite cela cesse d'être une nostalgie pour devenir une force intérieure et même si la coïncidence n'est pas là, la certitude, l'espérance prennent le relais. Cette espérance de la coïncidence, est-ce la sortie de l'esclavage? L'élan fusionnel inclut la liberté et ce paradoxe vivant ne peut se découvrir que par un parcours d'évolution. On traverse la domination, l'exploitation de l'autre, le conflit, l'identité bloquée du masculin et du féminin.

Il me paraît vain d'aspirer à la réconciliation intérieure sans sortir de ces archaïsmes. Comme le petit Poucet qui sème des cailloux sur la route, je propose un chemin, une spirale d'évolution. Ce n'est peut-être pas le seul chemin, mais c'est celui que je connais: Je souhaite rencontrer une femme intelligente, joyeuse, sereine, spontanée, féminine, douce, tendre, attentionnée, et en paix avec son passé. De cette rencontre naîtra un "bel Amour" où une "belle amitié" Donc pas besoin de vous dire mon âge n'est-ce pas?

Je désire faire la connaissance d'un ami un vrai pour échange de connaissances spirituelles.


  1. Rencontre avec une femme spirituelle;
  2. Le Coin de la Spiritualité !.
  3. escort girl malaysia.
  4. site de rencontre pour asexué.
  5. Rencontre homme spirituel mais pas religieux.
  6. Site de Rencontre Spirituel, Zen et Détendue!

Il me permettra aussi d'ouvrir mes yeux sur le monde du sexe opposé car je crois fermement que si on arrive à le cerner, la relation avec les hommes sera meilleure. Je me prénomme Janine, j'habite un village de l'Hérault 34 , âgée de 63 ans, à la retraite, à la recherche de connaissances amicales. Je suis croyante, participe à la vie paroissiale, je fais partie d'une chorale, pratique la rando, le vélo, la natation. Je m'essaie à la calligraphie latine, et j'apprécie la nature.

Je m'intéresse à l'être humain, la spiritualité, en quête de sens par rapport à la vie. J'apprécierais de communiquer sur ces sujets. Bonjour, J'ai découvert ce site avec étonnement. J'aurais grand plaisir à échanger avec des personnes nouvelles et de tous horizons.

J'habite en Moselle avec mon fils âgé de 15 ans. J'ai 48 ans. J'aime la nature, les randonnées, les lectures, et les repas entre amis.

Rencontre avec Swami Vishwananda : Qu'est ce qu'un Maitre Spirituel ?

J'aurais grand plaisir a échanger avec vous. Je m'appelle Carmen, née 7 janvier , j'habite près de Melun. Je ne veux pas joindre de photo. Je suis intéressée par la spiritualité, j'ai une formation de reiki, géobiologie et magnétisme. Je m'intéresse à toutes les religions et le Bouddhisme. Je recherche des personnes comme moi, femme ou homme.

Je suis quelqu'un de simple et d'authentique et souhaite rencontrer une belle âme en quête d'un amour partagé, sincère et durable Je serais bien sûr aussi heureuse de me faire de nouveaux amis. Moi, c'est Mario, 24 ans, végétalien et très dévoué à sa vie spirituelle. J'aimerais entrer en contact avec des filles entre 18 et 27 ans, partageant la même façon de vivre. Voilà, je sais pas trop quoi dire de plus pour le moment, mais n'hésitez pas à m'écrire, je suis bien plus bavard que çà quand il s'agit de faire connaissance:. Bonjour, je m'appelle Rodrigue, je suis un jeune africain béninois et j'ai 33 ans.

Je suis un pratiquant de la méthode guan yin et j'aimerais avoir des amis spirituels pour échanger nos connaissances. Bonjour, je m'appelle Roselyne et j'habite Aubenas. J'ai 62 ans. J'imagine un homme auprès de moi, ayant les mêmes aspirations spirituelles que moi. Nous pourrions continuer ce beau chemin de vie "ensemble". Nous apprendrions nos différences pour nous enrichir plus. L'amour pour tout et en tout serait notre but. Nous ferions le même chemin "main dans la main" dans la joie, la tendresse, le respect, la tolérance.

Nous partagerions aussi les moments difficiles en prenant conscience de ce qu'ils nous apportent, nous permettent de comprendre sur nous-même et sur la vie. La vie est précieuse, magique. Soyons ouverts à la vie Je suis généreuse, serviable, respectueuse et tolérante. J'aime les êtres humains. J'aime la musique, toutes les musiques à partir du moment où elles me touchent.

RIEN DE PLUS SIMPLE !

J'aime la lecture, particulièrement les livres sur le développement personnel, la spiritualité, la psychologie. J'apprécie aussi un bon roman. J'ai 68 ans et 20 ans dans la tête, authentique, spontané, ouvert, sensible, sérieux mais avec pas mal d'humour, recherche âme compagne allant vers les mêmes caractéristiques.

Je demeure en France, en Dordogne. Je souhaite rencontrer des personnes pour amitié dans la spiritualité sur Le Mans. Mes passions sont les voyages, la nature, la mer, la musique et le sport J'aimerais rencontrer des femmes de tout âge et sincères. J'habite dans le Sud de la France et plus précisèment dans l'Est Var. J'ai 63 ans, mariée et retraitée depuis peu. J'aime beaucoup la nature, les randonnées et les plaisirs simples de la vie quotidienne. Je recherche la sincérité et le partage. Je m'intéresse à la spiritualité. De nature plutôt introvertie, je souffre de solitude.

Seule, j'avance difficilement sur le chemin de l'éveil où pourtant je me sens si bien. Je réside sur Avignon, je recherche une relation spirituelle sérieuse avec un homme de ma région J'aime les voyages, la nature, la mer, la musique et la danse J 'aime le partage et la complicité Je recherche l'harmonie, je suis pour la vie commune et partager un maximum de choses en commun. J'ai besoin d'un homme amoureux et sentimental L'âge n'a aucune importance. J'ai 48 ans mais paraîs 38 ans. B onjour, je m'appelle Amélie, je suis camerounaise, agée de 30 ans, célibataire sans enfant, vivant à Yaoundé au Cameroun.

Je désire ici me faire des amis de par le monde, des personnes tournées vers la spiritualité pour apprendre, partager et grandir ensemble dans l'amour universel, et pourquoi pas rencontrer un homme spirituel avec qui je partagerai tout dans l'amour, la paix et l'harmonie totale, homme aimant la nature, peinture, musique, couture, jardinage tout ce qui va avec l'art!

Rencontre homme spirituel, hommes célibataires

Bonjour, Je suis Sophie Sodelune et j'ai 48 ans. Je crois aux fées, aux mondes invisibles et à bien d'autres choses A l'âme soeur aussi! Evidemment, dans le sud de la France, le soleil est souvent au rendez-vous, il me manque la flamme, celle du coeur, à partager, à amplifier! Merci Merci Merci. Mon nom est Réjean Deslauriers. Bonjour et un grand merci pour votre merveilleux site qui m'apprend beaucoup.

Cela fait maintenant plus de 26 ans que j'ai commencé à m'intéresser aux sciences parallèles et à la spiritualité. Je lis beaucoup et m'intéresse à tout ce qui touche à la connaissance humaine. J'ai eu des périodes où j'ai participé à toutes sortes de s tages et suis allée à des conférences. Puis ma priorité a été l'éducation de ma fille et la construction d'une famille avec en toile de fond toujours mon intérêt pour le monde des anges, la recherche de la Vérité et des lois de l'Univers.

Plus j'avance dans la vie et plus j'aspire à la simplicité, les contacts vrais et les vraies valeurs. J'ai l'impression qu'en tant qu'être humain nous nous compliquons parfois beaucoup la vie et qu'une vie plus simple, près de la nature et des animaux que j'aime beaucoup est ce qu'il y a de plus équilibrant.